26/08/16

09 et 10 juillet 2016 Course de Côte de MARQUAY (10 Juillet 2016) la vétérante

Dans un territoire jadis propice à la « Montagne » discipline plus communément reconnue sous le terme de « Course de Côte », Marquay, petite bourgade du Périgord Noir, fait office de derniers des Mohicans. La petite équipe de Florent LIRAUD se bat bec et ongles pour préserver cette course attachante, l’unique Course de Côte en Aquitaine. Et les élus locaux soutiennent l’initiative, puisqu’il y a quelques années de cela, ils n’ont pas hésité à offrir au parcours de la D6 un revêtement neuf ; billard jubilatoire pour les 44 concurrents s’étant présenté au départ du cru 2016. Un chiffre mixant spécialistes de la discipline et Rallymens venus en découdre sur ce tronçon également utilisée (en descente) par le Rallye du Périgord Noir.

Pour la quête du titre suprême, deux animateurs font office de favoris : le local Julien Devaux, qui, au volant de sa Dallara F 308, s’autorise une infidélité à son programme de Championnat de France 2ème Division pour disputer une Régionale qui lui tient à cœur, et le Revelois Dimitri Pereira (Norma M20 F), qui découvre le tracé. Au gré d’un affrontement musclé, le premier cité l’emporte, décrochant au passage le record de la montée en 50s137. Auteur d’une touchette, Pereira n’a pu exprimer son potentiel jusqu’au bout. Bluffant de dextérité au volant d’un Speedcar GTR engagé en Classe CM, le Bordelais Fabrice Gallo coiffe sur le fil le Toulousain Pascal Campi, ayant rechargé son Osella PA 20S au terme de la deuxième ascension suite à une mécanique récalcitrante. Son homologue Bitterois Franck Bellières (Osella PA 27) souffle le Top 5 à l’excellent Xavier Burgevin, dont le rutilant Jidé termine leader en catégorie « Production », inhérente aux voitures fermées. Un quatuor endiablé se dispute le Groupe A, qui tombe finalement dans l’escarcelle du Limousin Fabrice Degortès (Seat Leon Supercopa). Le rallyman local Aurélien Boyer (Renault Clio RS) s’adjuge le Groupe F2000, tandis que Marco Rodrigues-Gaspar (Citroën Saxo VTS) hérite d’un Groupe N relativement clairsemé. Esseulé en GT de Série, le Basque Michel Lamiscarre, dont le palmarès contient 755 départs, impose sa Porsche Cayman Cup. Enfin, Marie Cammarès (Tatuus Monza) se taille la part du lion au sein de la Coupe des Dames.

La météo à Bordeaux

Nuage de tags

  • Auto
  • Karting
  • Compétitions
  • Circuits
  • Rallye
  • Courses
  • A.S.A.
  • Commissaires
  • Asphalte
  • 4x4
  • Slalom
  • Courses de côtes
  • Sprint Car
  • Autocross
  • Sécurité
  • Technique
  • Dordogne (24)
  • Gironde (33)
  • Landes (40)
  • Lot et Garonne (47)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Guyane (973)