24/03/16

ENDURANCE TOUT TERRAIN - SAINT LAURENT D'ARCE

ENDURANCE TOUT-TERRAIN  – SAINT LAURENT D’ARCE (33) :  La grande fête du tout-terrain a eu lieu en Gironde !

 

Les 19 et 20 mars, les associations Moteur Pour La Vie et Krislander, en lien avec l’Association Sportive Automobile Club du Sud-Ouest (ASACSO), ont organisé durant deux jours la grande fête du tout-terrain de compétition en Gironde. Au programme, sur le circuit de St Laurent d’Arce, au nord de Bordeaux, deux épreuves nationales qui ont marqué l’ouverture de la saison 2016 des compétitions d’endurance Tout-Terrain. Encore amélioré grâce aux efforts de nombreux bénévoles, le « Circuit des Carrières », déjà très apprécié par les concurrents, a en effet une nouvelle fois confirmé toutes ses qualités et sa diversité.

La 1ère épreuve de la Coupe de France SSV s’est déroulée sous un soleil printanier le samedi 19 mars durant 3 heures (avec deux manches de 1h30). Une épreuve qui confirme la volonté des organisateurs de développer cette nouvelle discipline, confirmée par la présence sur place de Sylvain Omnès et Serge Larquey qui oeuvrent beaucoup au plan national pour le SSV. Pour cette course de doublure, ouverte uniquement aux SSV, onze véhicules étaient engagés. Et si Pascal Briand, sur son Polaris 1000 turbo N° 72 signe le meilleur temps des essais, c’est la Polaris 900 de Jérémie et Jean-Dominique Caszalot qui remporte la première manche en fin de matinée, avec un écart net de quatre tours sur l’auteur de la pole-position.

Après une pause bien méritée pour les pilotes et les machines, la deuxième manche voit les deux mêmes animateurs terminer avec un écart infime de 10 secondes à l’avantage de Pascal Briand. Une manche synonyme de survie pour de nombreux concurrents, puisqu’à 20 minutes de l’arrivée, seuls six SSV étaient en piste, trois autres tentant de réparer dans les stands.

Au cumul des deux manches, dans le cadre de la Coupe de France, les deux équipages obtiennent donc le même nombre de points (25 pour une victoire et 22 pour une 2ème place). Mais au classement final de l’épreuve bordelaise, en tenant compte du nombre de tours disputés, ce sont bien Jérémie et Jean-Dominique Caszalot qui l’emportent avec le Polaris #7. Ils ne disposaient pas du SSV le plus puissant, loin de là, mais ils pu saisir leur chance et ont pris beaucoup de plaisir dans une épreuve pour laquelle ils n’avaient pu confirmer leur engagement que 48 heures plus tôt !

Ils devancent naturellement Pascal Briand, Jérôme Lecomte complétant le podium (Polaris 1000 #28). Parmi les « régionaux », Benjamin Sausset et Alexandre Houy, dignes représentants de la nouvelle génération, terminent à une remarquable 5ème place (#409).

Après les qualifications le samedi après-midi, la 1ère manche du Championnat de France d’endurance Tout-Terrain s’est déroulée le dimanche 20 mars dans le format traditionnel d’une épreuve de 6 heures non-stop, ouverte aux buggies, 4x4 modernes et classiques, ainsi qu’aux SSV (FFSA) engagés pour le challenge national SSV. Au total, 31 véhicules ont pris part aux essais qui ont vu le Rivet-Nissan N°7 de Castan/Bujon/Martineau signer le meilleur temps en 3’24’’068. Suivent le BMC-Honda N°1 de Branger/Thibault/Branger, le Rivet-BMW N°77 de Morize/Morize et les deux SSV engagés.

Cette édition 2016 des 6 Heures de Bordeaux a connu un début de course digne d’un véritable sprint, notamment entre les deux Rivet. Le N°7 d’Emmanuel Castan, Benjamin Bujon et Jean-Luc Martineau a en effet été suivi durant de nombreux tours par le N°77 de Yann et Thomas Morize, avec un écart n’excédant pas quelques secondes. Rapidement handicapé par une panne de lave-glace, problématique compte-tenu de la boue présente sur le circuit suite aux pluies nocturnes, puis par une succession d’autres problèmes mécaniques, le SSV Rage #410 de Christian Lantres, Pascal Houy et Jérôme Hélin se démarque également avec un meilleur tour en course qui tiendra plusieurs heures.

Cette lutte au sommet entre le #7 et le #77 s’achève finalement dans deux rebondissements, quand les deux voitures crèvent sur la piste à quelques minutes d’intervalle et doivent chacune leur tour rentrer aux stands pour des arrêts inopinés… Ces faits de course profitent notamment au BMC-Honda N°1 de Jean-François Branger, Alain Thibault et Xavier Branger qui s’empare en effet de la tête de la course.

Le trio couvre finalement 82 tours de ce circuit de 4,1 kilomètres. Ils prennent donc naturellement la tête du Championnat de France d’Endurance Tout-Terrain 2016.

Dans le cadre du Championnat d’Endurance 4x4, la première place revient au Mercedes ML N°311 de Jean-Luc Baudet et Dominique Thorin, qui terminent à la 6ème place au scratch. A noter le succès dans le Challenge 4x4 Classic du Toyota KZJ 95 N°347 de Maxime Beraud et Cédric Lardeau (11ème du général), d’autres dignes représentants de la nouvelle génération. Le Challenge Endurance 2 roues motrices est remporté par le MMP-Renault N°211 de Florence Deronce et Jean-Marc Berlene, alors que le Challenge SSV Endurance revient au Can-Am Maverick N°406 de Mickael Favre, Christophe Favre et Eric Raoul.

 

 

 

La météo à Bordeaux

Nuage de tags

  • Auto
  • Karting
  • Compétitions
  • Circuits
  • Rallye
  • Courses
  • A.S.A.
  • Commissaires
  • Asphalte
  • 4x4
  • Slalom
  • Courses de côtes
  • Sprint Car
  • Autocross
  • Sécurité
  • Technique
  • Dordogne (24)
  • Gironde (33)
  • Landes (40)
  • Lot et Garonne (47)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Guyane (973)