17/10/17

FINALE DE LA COUPE DE FRANCE DES RALLYES 2017 -MARSEILLE-

Ils étaient finalement 8 binômes au départ pour défendre les couleurs de la Ligue sur la grande fête annuelle du sport automobile amateur qu’est la Finale de la Coupe de France des Rallyes.

Fers de lance aux contreforts des collines de Pagnol, les Palois Lionel JACOB et Anthony MAROTTE (Peugeot 206 S16) ont fait étalage de leur talent en raflant la deuxième marche du Groupe F2000 et la 14e place du général : « Julien MONTEIL (premier du F2000, ndlr) était prenable, mais découvrir le terrain sur ces routes très particulières et rapides, c’était compliqué mais énorme pour notre première Finale ! » 57èmes, les Basques Nicolas RADET-Mathieu PALACIO (Peugeot 208 VTI), conquis par les lacets provençaux et le décor bucolique de la Sainte-Baume, décrochent une inespérée 4e position d’une Classe R2 dotée de 16 prétendants ! 68èmes, Cédric et Christelle ORILLAC (Renault Clio R3) ont atteint leur principal objectif, rallier le podium final : « nous n’avons pas pu boucler nos reconnaissances idéalement, les notes n’étaient pas bonnes, et, de surcroît, la motivation n’était pas au rendez-vous ». La nuit ne les mettant guère en appétit, Yannick DUPOUY et Marie VALENTINI (Peugeot 106 XSI) sont passés à l’offensive dès la boucle matinale du samedi. Auteurs d’une régularité constante et d’une nette amélioration dans la courte et rapide épreuve spéciale de Ceyreste-Roquefort, ils hissent leur petite Lionne au sommet de la hiérarchie en Classe A5 et 117ème du classement général, après l’abandon du leader Victor CARTIER. 145èmes, Niki MARTIAL et Carine CHAUVEAU décrochent au forceps une superbe place de dauphin en Classe R1, au terme d’un duel fratricide avec leur adversaire direct, Frédéric DUCLOUX, et ce malgré un cylindre capricieux dans l’ultime ascension de la Sainte-Baume. Un déficit comblé dans la descente de la Coutronne, où ils ont poussé leur Twingo RS dans ses derniers retranchements. Enfin, 164èmes, Tony DELPY et Guillaume GUILMIN n’ont pas ménagé leurs efforts pour conquérir également une médaille d’argent dans la plus petite cylindrée du Groupe F2000 ; la cerise sur le gâteau pour l’équipage de la Peugeot 205 Rallye qui s’était simplement fixé le damier final comme point d’orgue.

Hélas, deux abandons sont à déplorer : celui d’Arthur BEYLARD et Pauline LANGLOIS (Renault Clio Ragnotti), jouant parmi le quatuor de tête d’une Classe N3 comptant pas moins de 15 partants, avant de broyer du noir dans une crevaison rédhibitoire. Même désillusion pour Jonathan GROS et Mathieu LACOUT (problème de tringlerie), qui occupaient, aux commandes de leur Mitsubishi Lancer Evo 6, la deuxième marche de la Classe A8.

A noter que grâce à ces excellents résultats, la Ligue Aquitaine-Guyane s’octroie la 4ème place au sein du classement des Ligues du Sport Automobile ! Le rendez-vous est désormais pris pour la Finale 2018 à Chalon-sur-Saône (71).

La météo à Bordeaux

Nuage de tags

  • Auto
  • Karting
  • Compétitions
  • Circuits
  • Rallye
  • Courses
  • A.S.A.
  • Commissaires
  • Asphalte
  • 4x4
  • Slalom
  • Courses de côtes
  • Sprint Car
  • Autocross
  • Sécurité
  • Technique
  • Dordogne (24)
  • Gironde (33)
  • Landes (40)
  • Lot et Garonne (47)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Guyane (973)