09/10/17

Antony MORA

C’est un week-end comme on ne souhaiterait jamais les vivre. Il était près de 10 heures quand la terrible nouvelle est tombée : dans l’ES 2 du Rallye de Sarlat-Périgord Noir, Antony MORA, 41 ans, a percuté violemment un arbre dans une sortie de route. Une sortie de route qui lui a été fatale. Le microcosme du Rallye est atterré, sous le choc, et pleure le champion Aquitain, l’homme au plus de 60 victoires, qui a marqué toute une génération de passionnés, et donné le goût du Rallye à bon nombre de jeunes pilotes aquitains.

Dès la fin des années 90 et ses débuts sur Renault 5 GT Turbo, ses performances sont fracassantes, et les spectateurs avertis assistent à l’éclosion d’un futur talent. Ses premières victoires scratch arrivent dès 2002 au volant de la Renault 11 Turbo Groupe F. En 2003, le Sarladais, licencié à l’ASA des 4 Couleurs, passe à la vitesse supérieure et s’élance au Rallye 24 au volant d’une BMW M3 made in Delage Sport, l’arme absolue qui lui permet de signer une saison d’anthologie, avec de nombreuses victoires à la clé. En 2004, désireux de goûter à un nouveau challenge, il s’aligne au volant d’une BMW 318 TI Compact. Dès lors, le nom de notre « Loeb aquitain » sera associé à la marque bavaroise, à laquelle il est toujours resté fidèle depuis. De superbes prestations aux très relevées Finales de la Coupe de France des Rallyes 2004 et 2005, conclues à la 4e place, ainsi que des apparitions convaincantes en Championnat de France, l’ont hissé définitivement parmi le gratin national de la discipline. Ces dix dernières années, il a enchainé une kyrielle de victoires, en Aquitaine et ailleurs... Trop pris par son activité professionnelle de restaurateur, il ne courait qu’au coup par coup depuis 2014, mais tenait à être présent sur son Rallye de cœur, le Sarlat-Périgord Noir, à domicile ; épreuve qu’il a inscrite à son palmarès à dix reprises. Ce funeste dimanche matin d’octobre, il s’étalonnait au volant de la 208 T16 de son ami Reynald Moinet, avant que le destin ne le rattrape…

Outre son don inné pour le pilotage, Antony était également un garçon généreux, haut en couleur et attachant….

La Ligue du Sport Automobile Aquitaine-Guyane présente ses plus sincères condoléances à son épouse Sophie, à ses enfants Esther et Raphaël, à sa maman Éliane, à tous ses nombreux amis, et souhaite beaucoup de courage à son copilote, Florian Moinet.

La météo à Bordeaux

Nuage de tags

  • Auto
  • Karting
  • Compétitions
  • Circuits
  • Rallye
  • Courses
  • A.S.A.
  • Commissaires
  • Asphalte
  • 4x4
  • Slalom
  • Courses de côtes
  • Sprint Car
  • Autocross
  • Sécurité
  • Technique
  • Dordogne (24)
  • Gironde (33)
  • Landes (40)
  • Lot et Garonne (47)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Guyane (973)